• Sentier - Chemin de la Croix Bouillette. 
  • Face au 62 rue Jean-Bapstiste Lebas. 
  • Les Ravennes, commune de Bondues. 


Inaugurée en 2000, cette chapelle très moderne abrite une vierge en marbre de Carrare réalisée par le sculpteur Fredy Taminiaux. 



✤ ✤ ✤
Cliquez sur les photos pour les voir en diaporama plein écran.
✤ ✤ ✤



Un peu mystérieuse, cette chapelle non conventionnelle traverse les verdures comme un ange passe dans les silences :



Ce n'est pas une cabine de téléportation (quoique...) mais la chapelle vue de face :



Un peu, voire beaucoup, de ciel quand même accompagne la scène :



L'autre profil : 




Plongeant vers l'arrière-plan, le petit Chemin ou Sentier de la Croix Bouillette que Google Maps ne connaît pas :



Pourtant le voici bel et bien : une borne indique même sa présence :



Un peu plus loin ce chemin prend de l'envergure. Certains disent qu'il s'agit alors du Chemin du Clinquet, mais la commune de Bondues continue à le dénommer chemin de la Croix Bouillette : 



Ce sentier remonte jusqu'au → Club hippique du Forest situé à moins d'1 km. Les cavaliers et cavalières l'empruntent parfois sur leurs montures. Ne vous étonnez donc pas de les rencontrer parfois ici. En outre, après un recueillement devant la chapelle, il est donc possible de se promener ici, pour s'en revenir à la vie concrète en douceur :






Comment Accéder à cette Chapelle ?

Elle se trouve à la toute fin de la rue Jean-Baptiste Lebas (ci-dessous), 
quand celle-ci enjambe la A22 / E17 :



En s'approchant, Mouvaux dans notre dos, on aperçoit ci-dessous en arrière-plan le pont et son garde-corps qui passent par dessus l'autoroute. Sur la droite, un panneau "Voie sans issue" donnant sur la chapelle :



Juste à hauteur du pont, un panneau indique sa présence :



D'ici, on distingue un petit morceau de la chapelle : comme ceci :








Chapelle Notre-Dame de Bondues

Il ne faut pas s'arrêter en si bon chemin. En poussant dans la rue Lebas, après le pont, on tombe sur une autre chapelle, Notre-Dame de Bondues, située à seulement 500 mètres de là :



  • Face à l'Hôtel de Ville de Lomme. 

La commune de Lomme a voulu rendre hommage à son peintre local, Yvon Delaporte (1934-2019), en inaugurant en mai 2021 un parvis à son nom, situé en face même de la mairie. 



✤ ✤ ✤
Cliquez sur les photos pour les voir en diaporama plein écran.
✤ ✤ ✤



Rue de l'Hôtel de ville en face et avenue de la République à droite :



Mairie en arrière-plan :




Les plaques montrent la palette de couleurs appréciées par l'artiste : 
néo-expressioniste, Yvon Delaporte est réputé avoir été le peintre de la couleur :







Art Photo







  • 15 rue Saint-Vincent de Paul, Tourcoing. 
  • Quartier Gambetta. 

Non enregistrée par l'Inventaire général du Patrimoine (base Mérimée), l'ancienne maison vicariale de Tourcoing mérite tout de même de figurer parmi les maisons patrimoniales de la commune. 



✤ ✤ ✤
Cliquez sur les photos pour les voir en diaporama plein écran.
✤ ✤ ✤



La rue Saint-Vincent de Paul direction pont de l'Espierre, tout au fond mais non visible sur ce cliché :
la maison vicariale se trouve à l'endroit de la voiture verte, face à la façade Sud de l'église du Sacré Coeur sur la droite : 
derrière nous, le boulevard Gambetta :


Voir notre article sur cette → rue Saint-Vincent de Paul, pour mieux situer l'endroit.



La demeure bien de face ; sur la droite, mitoyen, le presbytère du Sacré Coeur : 




Gros plan sur le fronton mentionnant "Maison Vicariale" : 



Les lettres SC enchevêtrées encadrent le fronton en question : 
les abréviations officielles des ordres religieux catholiques SC désignent : 1. les Soeurs de la Charité de Strasbourg ; et 2. les Soeurs de la Charité de Cincinnati, mais ici, à Tourcoing, il semble qu'il vaille mieux comprendre SC comme Saint-Christophe, le Saint Patron de la ville :



Encore ce sigle SC, du Centre Commercial Saint-Christophe, dans le centre ville : 



  • 26 rue du Pré Catalan, La Madeleine. 
  • Quartier de Berkem. 
Il ne reste de cette ancienne usine de tissage construite en 1905 que la chaufferie, réhabilitée de 2018 à 2020 en espace culturel et salle de spectacle. 


✤ ✤ ✤
Cliquez sur les photos pour les voir en diaporama plein écran.
✤ ✤ ✤




Charles Huet, exploitant déjà un ensemble textile à Halluin, ouvre une usine spécialisée dans le tissage de toiles damassées, ici, à La Madeleine, en 1905. André, le fils, en prend la direction en 1938, puis Jean et Jérôme Huet à sa suite.

En 1969, l'ensemble est racheté par Dolfus-Mieg & Compagnie (DMC) et change de main à nouveau en 1984 pour être contrôlée par le groupe Gratry-Lorthiois. Cependant, l'usine est fermée en 1988. Elle sera demolie. Ne reste donc plus que sa chaufferie et sa cheminée, devenue salle culturelle polyvalente organisant divers événements autour du spectacle et de l'art (Façad'Art, ateliers participatifs, concerts, beffrois du travail...). 






Cheminée

Cheminée de 23 mètres, réhaussée d'une structure métallique de 11 mètres :





  • Rue Pavé Stratégique, Marcq-en-Baroeul. 
  • Zone "Les Belles Terres", non loin du Parc du Septentrion. 

La guide locale Claire Vandekapel nous apprend que ce calvaire fut construit par l'architecte Joseph Doosch en 1947, suite à une commande de la famille Destombes (d'où son nom de Calvaire Destombes aussi) pour honorer leur fils, prêtre, mort en Allemagne peu après la seconde geurre mondiale. Claire Vandekapel nous apprend aussi que ce monument est protégé au titre de l'inventaire des monuments historiques.


✤ ✤ ✤
Cliquez sur les photos pour les voir en diaporama plein écran.
✤ ✤ ✤


En arrière-plan, la rocade M652, voie rapide passant entre Marcq et Bondues :





Supermarché Match Fleurus, Tourcoing
  • Début Rue de Fleurus, Tourcoing. 
  • Quartier Malcense Égalité. 


Match équipé d'un Drive :



Présence d'une consigne Amazon Locker dénommé "Brugnon" :



Sur le parking, laverie automatique "Révolution" :




Sculpture Martin Hollebecq, Mouvaux
  • Rue des Écoles, Mouvaux. 
  • Centre Ville. 
Deux monolithes torsadés, sculpture de Martin Hollebecq en pierre bleue de Soignies, ont été installés dans le Centre de Mouvaux en 2016. Informations et photographies. 


✤ ✤ ✤
Cliquez sur les photos pour les voir en diaporama plein écran.
✤ ✤ ✤


L'inscription sur le socle de la sculpture indique :
« Les Écrits du Temps. Sculpture de Martin Hollebecq. 17 septembre 2016. En présence d'Éric Durand, maire de Mouvaux, de Joseph Sansone, Sandrine Ducret et Michèle Delsalle, adjoints au maire, avec le soutien du Lions Club Val de Lys et le concours des Ateliers Sansone. »


L'oeuvre se trouve en arrière de l'Espace Richmond, non loin de la Bibliothèque municipale située au fond de l'allée plongeant, sur la photo ci-dessous, vers l'arrière-plan :



Le titre "Les Écrits du Temps" indique l'accumulation de la culture écrite au cours du déroulement de l'Histoire humaine, élevant l'homme depuis le rez-de-Terre jusqu'à un Ciel des Idées : cette interprétation de l'oeuvre se voit mieux grâce au cliché que voici, pris en contre-plongée, appareil photo posé à terre et retourné :



Les stries figurent des livres posés les uns sur les autres, ou des lignes de textes, 
en deux énormes piles, grimpant vers les hauteurs :




Pour mieux situer l'oeuvre encore, la voici avec le jardin de l'EHPAD La Belle Époque en arrière-plan :





Un jour de pluie






Au fait : la sculpture se trouve en arrière du Château d'eau jouxtant l'EHPAD La Belle Époque : 
on discerne ci-dessous le haut de la sculpture parmi les feuillages :