Rues de Tourcoing Jean Christophe

Jean Christophe - Si les rues de Tourcoing m'étaient contées


Présentation de l'ouvrage de Jean Christophe (pseudonyme de Jean Odoux), "Si les rues de Tourcoing m'étaient contées" paru en 1972.



Un ouvrage richement illustré

Très richement illustré (62 photos noir et blanc) et plein d'anecdotes tourquennoises, ce petit ouvrage de 80 pages nous fait découvrir l'origine des noms de 278 rues de Tourcoing, abordées par ordre alphabétique. Il ne s'agit donc pas d'un guide du voyageur, ainsi que l'indique l'auteur en avant-propos :
Jean Christophe : « Ce n'est pas ici un guide pour le voyageur qui cherche à se diriger dans Tourcoing. (...) C'est plutôt une promenade à travers les rues de la ville et au long des routes de notre petite histoire. »

On y trouve aussi de nombreuses reprises des recherches de Jules Watteeuw concernant les origines des noms des lieux-dits devenus quartiers de Tourcoing comme la Marlière, la Croix-Rouge, le Virolois, le Brun-Pain, etc.



Fernand Carton : « ... chaque nom a son histoire, souvent d'une extraordinaire complexité (...). On verra dans cet ouvrage que les gens ont longtemps perpétué le vieux nom commode et ami de la mémoire, boudé l'appellation officielle, et même fait des pétitions pour qu'on leur rende le nom ancien ! » (préface, page IV)

Certaines rues aujourd'hui disparues, rasées, reviennent aussi à la vie, photos anciennes à l'appui. On comprend dès lors comment les quartiers d'aujourd'hui se sont peu à peu constitués.

Un livre très abordable (ce n'est pas une publication de type scientifique), incontournable pour tout tourquennois amoureux de ses racines et curieux du passé et aussi une excellente idée de petit cadeau (voir site de vente en ligne).


Si les rues de Tourcoing m'étaient contées... Jean Christophe.



Exemples de doubles pages

Ouvrons le livre pour en donner l'idée du contenu illustré :

Si les rues de Tourcoing m'étaient contées - Jean Christophe

Jean Christophe - Si les rues de Tourcoing m'étaient contées, pages 48 et 49




Description technique

Auteur : Jean Christophe, pseudonyme de Jean Odoux (1908-1977), auteur et historien régional tourquennois.
Préface de Fernand Carton, Docteur ès Lettres, linguiste spécialiste des parlers picards (aussi appelés ch'timi), directeur de l'Atlas linguistique et ethnographique picard, né à Roubaix en 1921.

80 pages + 4 pages de préface.
278 lieux mentionnés.
62 photos illustratives, noir et blanc.
Format 24 x 15,5 cm  -  196 grammes
Imprimerie Georges Frère - Tourcoing - IVè trimestre 1972.

Parution d'une seconde édition revue et augmentée en 1978.


Ce livre est disponible en médiathèque Malraux : cote 944.281 JEA :

Jean Christophe - Si les rues de Tourcoing m'étaient contées


La Médiathèque André Malraux, 26 rue Famelart, Tourcoing :

Médiathèque André Malraux - Tourcoing, 26 rue Famelart.

La médiathèque de la ... Rue Famelart... ? Eh bien ouvrons bien sûr le livre de Jean Christophe page 24 pour jeter un oeil sur ce qu'il nous raconte concernant cette rue :
Jean Christophe : « Rue Famelart (curé de Saint-Christophe au XVIè siècle). Une inscription sous le tableau de G. Descamps, à l'Église Saint Christophe, relate un épisode de sa vie : "Un soir, une bande de gueux, selon le nom donné aux hérétiques de ce temps, pénétra au presbytère pour se saisir du curé de Tourcoing, Pierre Famelart, et le mettre à mort. Celui qu'on appelait, au village de Tourcoing, le 'père des pauvres', priait près d'un lit misérable dont l'oreiller était fait d'un tronc d'arbre. À cette vue, le chef de la bande ne put contenir son émotion et défendit à ses hommes de porter la main sur le prêtre... » - la suite dans ce livre que vous irez emprunter à la Médiathèque, rue Famelart... 😉



Pour aller plus loin

Un autre ouvrage sur les rues de Tourcoing a été publié en 2007 par Ravet-Anceau : Histoire et Origines des Rues de Tourcoing, Collection Au fil des Rues.



Emblème de Tourcoing - Brouette du Broutteux