Parc de l'Yser

Parc de l'Yser, Tourcoing.
  • Rue de l'Yser, Tourcoing.
  • Quartier Pont-de-Neuville.

Ce parc, à cheval sur les communes de Tourcoing et de Neuville-en-Ferrain, ouvre son entrée principale côté Tourcoing, rue de l'Yser.

Le plus grand espace vert de Tourcoing créé par le paysagiste parisien Maurice Duprat en 1969 : superficie de 13 ha, 1200 arbres d'essences diverses, vastes pelouses en quasi friche, un plan d'eau, une bute aménagée de rocailles, plusieurs troncs d'arbres massifs allongés sur le sol. Un kiosque, deux aires de jeux pour les enfants, un terrain de boules... Un coin de nature détente en pleine ville, géré "écolo" (fauchages tardifs, gestion différenciée). Les joggeurs viennent y soigner leur cardio tout en évacuant les stress des quotidiens. Bref, un espace santé pour les humains, pour la nature, pour la planète.






L'entrée du parc avec son Chemin du Maire
longeant le parking pour s'enfoncer jusqu'à Neuville-en-Ferrain :

Parc de l'Yser, Tourcoing - Automne 2019.


Le plan d'eau à l'abri des arbres :

Parc de l'Yser, Tourcoing - Plan d'eau.




Gestion différenciée, Fauchage tardif 

Tourcoing "écolo"

Dans un but écologique, la nature est confiée à sa propre liberté.
Politique de la fauche tardive.
On se croirait en campagne vraie alors qu'on se trouve en plein centre urbain
(pour rappel, Tourcoing est la troisième ville des Hauts-de-France, derrière Lille et Amiens).


Une des souches gisantes : niche biologique (écorces et bois en décomposition = activité microbiologique intense) :


Limitation des traitements sanitaires au profit d'un équilibre naturel. La direction des Parcs et Jardins de la commune s'arrange pour que les larves d'insectes et les coccinelles puissent fréquenter elles aussi le parc afin d'en gérer elles-mêmes et en profondeur la naturalité (l'humain rend la main à la nature). Cette gestion différenciée permet par exemple de voir revenir nombres d'espèces animales en voie de disparition de nos espaces de vie modernes (petits rongeurs, hérissons, libellules...).


La bute aménagée mais ensauvagée, jonchée de rochers.
Encore une niche biologique : mousses, lichens, champignons, feuillages en décomposition sur terre humide : comme dans une vraie forêt :

Parc de l'Yser, Neuville-en-Ferrain - Fauchage tardif

Le principe du fauchage tardif consiste à réduire au maximum l'intervention humaine sur la pousse végétale, mais en identifiant tout de même les essences possiblement invasives pour en contrôler une prolifération néfaste pour les autres essences. De ce fait, une plus large biodiversité végétale s'épanouit, avec à sa suite une plus large biodiversité animale (micro-champignons, acariens, larves, insectes, vers de terre... d'où des animaux plus gros comme les rongeurs et hérissons).

Il faut saluer les initiatives telles de Tourcoing, répondant à une prise de conscience de la part de l'opinion et à son désir de "renaturation des villes". La gestion du Parc de l'Yser, comme celle du jardin botanique, du Jardin Jean Moulin, et jusqu'aux rives du canal de Tourcoing, s'inscrivent dans cet esprit :
Association Nord-Nature Chico Mendès : « Dans la région Nord-Pas-de-Calais, la gestion différenciée est relativement bien développée (au moins 53 communes utilisent des techniques de gestion différenciée). » « À l'heure actuelle, la notion de gestion différenciée tend à être de mieux en mieux connue. (...) Elle est aussi appliquée de façon croissante, tant sur les espaces verts que ruraux, et semble pouvoir convaincre l'opinion publique de manière presque systématique. Ce dernier point de vue est rendu possible par la récente prise de conscience par l'opinion publique du mauvais état écologique de notre planète, ainsi que par un désir croissant de "renaturation" des villes. »   (Voir l'intégralité du texte sur La gestion différenciée des linéaires, État des lieux, 2008-2009).


Chiens et déjections canines

Promener son toutou au parc, c'est bien... :


... mais il faudra ramasser ses déjections pour les déposer dans la corbeille canine
prévue à cet effet à l'entrée du parc, au départ du Chemin du Maire :


→ Voir notre article consacré aux espaces canins et corbeilles canines de Tourcoing.

D'accord... ramasser les déjections canines est une réelle contrainte et semble en contradiction avec l'esprit écolo, mais quand on sait que les français apprécient tellement les animaux de compagnie, on comprend rapidement que les déjections deviendraient bien trop nombreuses et constitueraient au contraire un facteur de déséquilibre naturel, sans compter qu'il s'agit ici d'un espace public qui doit rester "propre", pour le bien commun, notamment celui des enfants, nombreux à fréquenter les lieux (car les uns promènent leurs chiens, mais les autres promènent leurs enfants).



Parking

À l'entrée du parc, un vaste parking propose aussi 2 places PMR (personnes à mobilité réduite).
Il existe en effet des coursives planes le long du parc, que peuvent emprunter les fauteuils roulants :

Parc de l'Yser Tourcoing - Parking


Liens utiles