Monument aux Morts Quesnoy-sur-Deûle

Monument aux morts, Quesnoy-sur-Deûle
  • Rue du Général Koenig, Quesnoy-sur-Deûle.

Obélisque haut de 13 mètres, conçu par l'architecte Édouard Lepercq, commémorant les victimes de la première guerre mondiale, inauguré en 1925 en présence des familles des disparus.
La mention de la seconde guerre mondiale a été rajoutée par la suite. On peut donc lire aujourd'hui, à la base de l'obélisque, l'inscription suivante :
« 1914 - 1918. Quesnoy-sur-Deûle à ses enfants morts pour la France. 1939 - 1945. »


Mr Ficheux, président du Comité d'érection du monument, prit la parole lors de l'inauguration en ces mots :
« Sept ans se sont écoulés depuis que l'aigle allemand, ailes et serres brisées, souscrivit, la rage au coeur, aux conditions de paix que lui dictait le généralissime français. Profitant de notre esprit pacifique et de notre respect de la parole donnée, il avait foulé aux pieds tous ses engagements, dévasté et raviné, pendant quatre années, nos plaines et nos cités. Ses ravages, nous les subissons encore aujourd'hui. Matériels, ils sont de ceux que le travail et le temps arrivent à effacer... Ce que nous n'effacerons pas de notre mémoire, c'est le souvenir de nos morts. C'est pour perpétuer leur mémoire au regard des générations futures que nous nous réunissons aujourd'hui [le dimanche 13 septembre 1925, à 16 heures]. Simple et grand, notre monument mettra nos enfants en garde contre les théories utopiques qui permettraient à l'ennemi d'assouvir sa vengeance. »






179 noms de soldats morts au combat et 42 noms de victimes civiles, tous quesnoysiens, sont inscrits sur le pourtour de l'obélisque.
Nous les rapportons ici pour faciliter les éventuelles recherches des descendants sur le Web.


VICTIMES MILITAIRES :

B - BAESEN Émile, BILLAUD Edmond, BLANQUART Eugène, BODE Charles, BOIDIN Alphonse, BONNEL Jules, BONNEL Lucien, BOSSAERT Victor, BOUCHERIE Alix, BOUDRY Jules, BOURGOIS Abraham (erreur sur la stèle car Mr BOURGOIS y figure parmi les "V" ; nous l'avons réinséré ici), BOUSSEMART Alphonse, BRYSSE Albert.
C - CAPELIER Louis, CAROND Maurice, CATTEAU Émile, CATTEAU Henri, CATTEAU Maurice, CHAILLY Louis, CHARLET René, CLICO Albert, COMÈRE Gustave, COUSIN Henri, COUSIN Jean, COUSIN Jean-Baptiste.
D - DECHERF Georges, DECROCK César, DECROCK Jules, DEKYNDT Michel, DELANNOY Fernand, DELCOURT Léon, DELEBECQUE Alphonse, DELEFORTRIE Alphonse, DELEFORTRIE Henri, DELEMOTTE Henri, DELEMOTTE Maurice, DELEVOYE Albert, DELEVOYE Félix, DELEVOYE Paul, DELFORTRIE Eugène, DELOBEL Gaston, DELOBEL Henri, DELSALLE Henri, DEMEULENAERE Henri, DEMEULENAERE Julien, DEMEULENAERE Narcisse, DEMON Jules, DEPASSE Arthur, DEPASSE Charles, DEPASSE Louis, DEQUIREZ Louis, DESCAMPS Henri, DESCAMPS Jules, DESCAMPS Louis, DESCAMPS Lucien, DESCAMPS Marcel, DESCAMPS Oscar, DESCHILDRE Albert, DESMARECAUX Gabriel, DESMETTRE Henri, DEPREZ Albert, DERUELLE Francis, DESTROYES Georges, DEUWILLE Fidèle, DEUWILLE Henri, DEVRIES Arthur, D'HALLUIN André, DOURLEN Claude, DUBAR Louis (erreur sur la stèle car Mr DUBAR figure dans les "R" ci-dessous ; nous l'avons replacé ici, parmi les "D"), DUMEZ Louis, DUPONCHELLE Louis, DUPONT Lucien, DUTOIT Albert, DUTOIT Fernand.
F - FIN Albert, FORTRIE Jules, FOURCADE Jean.
G - GALAND Arthur, GHESQUIER Louis, GHESQUIER Désiré, GILLE Paul, GOMANE Georges, GOMBERT Henri,  GOMBERT Oscar.
H - HANQUART Fidèle, HANQUART Marcel, HAZEBROUCQ Émile, HAZEBROUCQ Henri, HAZEBROUCQ Alphonse HERBAUT Jean, HOUTE Jean-Baptiste.
J - JULLE Désiré, JULLE Louis.
K - KEIGNAERT Henri.
L - LALAU Jules, LEBLON Anselme, LECLERC Louis, LECLUSE Louis, LECLUSE Paul, LECOMTE Maurice, LEFEBVRE Charles, LEFEBVRE Ernest, LEFEBVRE Gustave, LEIGNEL Alphonse, LEMAHIEU Ignace, LEMAHIEU Léon, LEMAIRE Louis, LEMAIRE Jules, LEMAÎTRE Eugène, LEMAÎTRE Léon, LEPERCQ Alexandre, LEPERCQ Fernand, LEPERCQ Joseph, LEPERCQ Michel, LEPERCQ Victor, LEPLAT Jules, LEPLAT Louis, LEPRETRE Georges, LEROUGE Abel, LEROUGE Géry, LEROY Arthur, LUTUN Jules, LUTUN Louis, LUTUN Marcel, LUTZ Étienne, LUTZ Maurice.
M - MAHIEU Louis, MARECAUX Romuald, MARESCAUX Honoré, MARGUERITE Louis, MEAUZONNE Jules, MERLEVEDE Victor, MILLE Albert, MONTAIGNE Léon.
O - OUVRY Louis.
P - PAQUET Henri, PAREZ Gustave, PECKRE Jules, PHILIPPE Georges, PICAVET Paul, PLOUY Julien, POISSONNIER Florimond, POTIER Henri, POTIER Léonard, POUILLER Albert, PRINGUET Gaston, PRINGUET Gustave, PRINGUET Maurice, PYPE Maurice.
R - ROUSSEL Alfred, DUBAR Louis (figure parmi les "R" par erreur), ROUSSEL Georges, ROUZE Paul.
S - SAINGIER Louis, SARRAZIN Michel, SELVAIS Germain, SEROUX Paul, SERROEN Raymond.
T - TESTELEIN Louis, THAON Louis, TIBERGHIEN Léon.
V - VAMBENETTE Henri, VANAS Edmond, VANDEVELDE Henri, VASUT Henri, VEREMME Émile, BOURGOIS Abraham (figure parmi les "V" par erreur), VERKEYN Fernand, VERKEYN Henri, VERKEYN Louis, VERVISCH Paul, VIAENE Arsène, VIAENE Jules, VIAENE Michel, VIENNE Édouard, VIENNE Henri, VIENNE Jules, VILIEZ Albert.
W - WATE Gustave, WATTE Gervais, WYFFELS Germain.



VICTIMES CIVILES :

B - BILLET Julien, BLIECK Germaine, BRAMS Victor, BRANDT Albert.
C - CARLIER Julia.
D - DANESSE Agathon, DANESSE Jules, DELBECQUE Joseph, DELEBECQUE Joséphine, DELEBECQUE Rosine, DEPOORTER César, DESCAMPS Marie, DESCAMPS Marie-Thérèse, DESCAMPS Marthe, DUFOUR Jeanne.
E - EECKELOOT Marceau.
F - FAUVARQUE Henri, FLAMENT Marie, FORTRIE Denise, FORTRIE Marie.
G - GALLOIS Auguste.
H - HANQUART Marie, HASBROUCQ Amand, HASBROUCQ Angèle, HASBROUCQ Louise.
L - LAMBERT Angeline, LEHAIRE Marte, LEMAHIEU Jeanne, LEMAHIEU Marthe, LEMAIRE Émile, LEPERS Omer.
O - OLIVIER Émile.
P - POLLET Zulma.
R - ROGIER Denise, ROGIER Marie, ROGIER Mireille, ROOSE Yvonnette.
S - SUIN Georges.
T - TESTELIN Joseph THIEBAUT Florimon.
V - VANDECAPELLE Émile, VIENNE Léon.




La mention de la seconde guerre mondiale est renforcée par la présence de l'appel du 18 juin 1940 sur le socle du cénotaphe :




Le monument se trouve à côté du pont Belle-Croix, enjambant la Deûle canalisée :

Pont Belle-Croix, Quesnoy-sur-Deûle


En arrière-plan, l'église Saint-Michel :



Vue depuis la rue de Lille :



La pointe de l'obélisque est visible de loin, comme ici sur la piste cyclable le long de la Deûle :