Église Sainte Marguerite d'Antioche Faches

Église Sainte Marguerite d'Antioche, Faches-Thumesnil, 2018
  • 5 rue Kléber, Faches-Thumesnil. 
  • Vieux Faches. 
Datant probablement du XIè siècle, cette église du Mont de Faches est l'un des plus anciens édifices de la toute la Métropole Lille Roubaix Tourcoing. Elle fut rénovée en 1974 pour présenter son aspect du XIIIè siècle.



✤ ✤ ✤
Cliquez sur les photos pour les voir en diaporama plein écran.
✤ ✤ ✤



Un panneau d'informations historiques a été installé face à l'église en 2020 :



« Église Sainte Marguerite d'Antioche. L'histoire de Sainte Marguerite d'Antioche raconte qu'avalée par un dragon, elle s'en sortit indemne en lui transperçant le ventre. La date de la construction de la chapelle Sainte-Marguerite n'est pas exactement connue. Elle est recensée en 1104 par le diocèse de Tournai. La construction, appelée communément "rouges barres", est faite de pierres de calcaire et de briques posées en alternance. L'édifice fait l'objet d'un agrandissement au cours du XIIIè siècle et d'une première restauration entre 1745 et 1772. Inoccupé entre 1795 et 1802, il est rendu au culte à la signature du Concordat en 1802. Les tuiles sont remplacées par l'ardoise entre 1834 et 1836. Entre 1971 et 1974, une restauration complète est réalisée avec la réfection complète du sol, qui laissera apparaître la base d'un moule qui servit à fondre les cloches. Au cours de cette rénovation, le clocheton est retiré et une nouvelle porte est posée. La cuve et les fonds baptismaux datent du XVIè siècle. Le Maître-autel, le tabernacle et le confessional datent du XVIIè siècle. Enfin les boiseries du choeur datent du XVIIIè siècle. La statue de Sainte-Marguerite est l'oeuvre de Sylviane Léger (1945-2012), une sculptrice ayant vécu à Faches-Thumesnil. »



Un cimetière existait ici, en lieu et place de cet actuel parvis latéral. 
Il a été déplacé en 1892 rue Henri Dillies (le Cimetière de Faches) :




Le cimetière de Faches en question, rue Dillies, en 2019 :

Cimetière de Faches, 2019


Revenons à l'église : la tour-clocher et son portail :





Cette tour clocher en pierres, renforcée par 4 contreforts en briques, 
date probablement d'un agrandissement de l'église réalisé au XIIIè siècle :



Le clocher, jadis surmonté d'un petit clocheton disparu aujourd'hui, est couvert en bâtière (toit à deux versants opposés dont les pignons sont découverts) :

Cocher de l'église Marguerite d'Antioche, Faches 2018



Le même point de vue en hiver :




L'abside, vue depuis le tout début de la rue Kléber :



Adossé à l'abside, vue du rond point du Mont de Faches, 
rue Henri Barbusse en face, rue Édouard Vaillant à droite :

Mont de Faches, 2019


Cliché pris depuis le début de la rue Henri Barbusse :

Rue Henri Barbusse, Faches-Thumesnil, 2018



Salle Paroissiale

Il existe un epetite salle paroissiale à côté de l'église dont la location est réservée aux fachois. 
Il fut un temps où il s'agissait d'une salle où l'on suivait le catéchisme.
Un presbytère siégeait là aussi jadis, à l'endroit de l'arbre ci-dessous, mais il a été rasé :

Salle paroissiale du Mont de Faches, 2020





Stèle 1914-1918

Face au portail de l'église se trouve une petite stèle érigée en mémoire de Fachois 
morts pour la France pendant la première guerre mondiale 1914-1918 :

Stèle Faches-Thumesnil Guerre 1914-1918


Gros plan sur la plaque elle-même pour pouvoir y lire les Noms :

Monument Stèle Morts Faches 14-18





Photographies de nuit











Photographies en hiver

Une série de photographies prises durant l'hiver 2020 (le 31décembre) :

Faches-Thumesnil Hiver 2020 - église Sainte Marguerite