Maison Van der Meersch Wasquehal

Entrée Maixon Van der Meersch, Wasquehal 2020
  • Quai des Alliés, Wasquehal. 

Né à Roubaix, l'avocat et écrivain Maxence Van der Meersch a habité Wasquehal de 1927 à 1947, rue Lamartine d'abord, puis sur le Quai des Alliés, face au canal, à la limite pile entre Wasquehal et Tourcoing.

C'est cette demeure quai des Alliés que nous vous présentons ici.



✤ ✤ ✤
Cliquez sur les photos pour les voir en diaporama plein écran.
✤ ✤ ✤




Le panneau Wasquehal en face de la maison : 
la photo est donc prise sur le territoire de Tourcoing :

Panneau Wasquehal, quai des Alliés, 2020


Trottoir d'en face, angle de vue depuis le territoire de Wasquehal cette fois : 
on y aperçoit donc le panneau Tourcoing sur la droite :



Gros plan sur la plaque fixée sur le muret de la maison :

Plaque Maison Maxence Van der Meersch, Wasquehal, 2020

« À Maxence Van der Meersch, écrivain, qui a habité cette demeure de 1936 à 1947 et honoré notre commune et la région du Nord. La ville de Wasquehal et le Comité du Souvenir reconnaissants. »
Atteint par la tuberculose, l'écrivain quitta Wasquehal pour l'air marin du Touquet, pensant y respirer santé et guérison. Malheureusement, la maladie l'emporte en 1951. Il n'a alors que 43 ans.





Le quai du Blanc Seau de Tourcoing se prolongeant en Quai des Alliés sur Wasquehal : 
maison de l'écrivain sur la droite :

Quai du Blanc Seau, Tourcoing 2020




Rencontre avec Thérèze

Alors étudiant, 20 ans, Maxence se promène sur les berges du canal. Il y rencontre une jeune ouvrière textile, Thérèze Denis (Thérèze avec un "z" : il ne s'agit pas d'une faute de frappe). Il n'habitait pas encore cette jolie petite maison photograhiée ici, mais une modeste location des environs. L'amour les emportèrent tous les deux, au grand dam de son père qui, voulant faire de son fils un grand homme, désapprouva cette liaison selon lui inadéquate. Il lui coupa les vivres. Maxence dut alors écrire pour gagner sa vie. Heureusement, le succès fut au rendez-vous. Bientôt, le jeune écrivain trouva l'aise financière suffisante pour aquérir cette maison quai des Alliés en juillet 1936. Quelques mois plus tard, il remporte même le prix Goncourt avec son roman L'Empeinte du Dieu contre Louis Aragon et Georges Bernanos (il n'avait manqué le Goncourt de 1935 qu'à un un vote).

Promenons-nous à notre tour le long de ces berges.


Les verdures plantées le long du Canal de Roubaix, 
juste en face de la maison dont on aperçoit la toiture :

Quai des Alliés, Wasquehal 2020

Canal de Roubaix, Quai des Alliés Wasquehal, 2020





Tombe le soir et le soleil fatigué. Il est temps de rentrer :





Van der Meersch ici et là


Bibiolthèque municipale Maxence Van der Meersch, Wasquehal 2020